Comment créer un site E-commerce au Maroc ?

Selon les statistiques de Maroc Télécommerce, entre 800 et 1000 sites de commerce électronique sont actifs dans le Royaume. Quand en France, par exemple, La concurrence est rude, avec pas loin de 180 000 sites, il est possible de se rendre compte à quel point le Maroc accuse un retard certain dans le domaine. Autant dire qu’il y a de la place à combler, si vous vous lancez dans l’aventure ! Dans cet article, nous vous déroulerons une liste d’éléments clés à prendre en compte, que nous espérons complète et utile, si vous décidez de vous jeter à l’eau !

Avant tout, il faut savoir que dès le départ, il faut choisir une solution parmi celles qui s’offrent à vous, pour démarrer votre site sur de bonnes bases. En fonction de vos moyens, ainsi que le temps dont vous disposez, vous pouvez, par exemple, faire appel à une agence Web qui utilisera généralement un CMS tel que Prestashop ou Magento. Existe également la solution clés en main, où vous pourrez créer vous-même votre site avec des plateformes comme Shopify ou Wix. Chaque choix dispose de ses avantages, et il convient d’opter pour la bonne approche, en se renseignant sur les bons procédés de commerce en ligne

Vous l’aurez compris. Créer un site de shopping en ligne ne s’improvise pas. Il faut que votre démarche soit réfléchie, en respectant chacune des phases dont votre projet devrait passer, afin que le résultat soit à la hauteur de vos espérances. Choix du secteur, choix des outils, benchmarking, établissement d’un cahier des charges, catalogue de produits et rédaction de leurs fiches, moyens de paiement, modes de livraison, suivi, optimisation SEO, lancement, entre autres joyeusetés…  

La liste est longue, nous vous l’accordons volontiers. Mais si vous respectez un certain nombre de consignes, vous aurez une base solide sur laquelle débuter, et très certainement un site de qualité. Une chose en entrainant une autre, ce dernier se verra propulsé tout naturellement vers la tête de file de SERP ! Nous vous proposons dans cet article de passer en revue ces différents points.

Première phase : Avant de commencer…

Il peut être tentant de se lancer dans l’aventure sans véritable préparation. De la bonne volonté, et de la motivation à revendre suffisent (ou pas) !

Ne tombez pas dans ce piège. À moins d’avoir une dizaine d’années d’expérience dans le sujet, Avant de se lancer tête baissée dans la réalisation d’un site de commerce en ligne, mettez toutes les chances de vos côtés. Établissez un cahier des charges, qui dressera la présentation, les fonctionnalités, nombre de pages, ou arborescence de celui-ci. Non seulement vous aurez une vision claire sur la direction à prendre, mais dans d’éventualité où vous feriez appel à un prestataire, ce dernier saura avec exactitude ce que vous désirez faire de votre projet de site. Il faut également être en mesure d’anticiper les coûts engendrés par le projet, afin d’éviter toute mauvaise surprise.

Seconde phase : Que proposez-vous comme produit ?

Si vous en êtes à ce point, c’est que vous avez déjà en tête ce que vous désirez vendre. Il serait également intéressant de se renseigner sur la viabilité du marché. Ce qui nous mène vers la seconde phase.

Troisième phase : Effectuer un benchmarking

Votre choix de produit fait, la prochaine étape consistera à analyser l’environnement de celui-ci, d’un point de vue économique. Une bonne vieille étude de marché serait donc de mise. Santé du marché, concurrence et parts de marché, stratégies marketing de celle-ci, communication…

 À partir des données que vous aurez récolté, vous pourrez mettre en place une ébauche d’une stratégie de communication, qui vous permettrait de vous différencier, et grapiller des parts de marché. Vous pourrez à ce point définir vos cibles, en fonction de vos choix de com’. Un jeune cadre dynamique ? Une ménagère ? Un étudiant ? Mettez l’accent sur ce que vous aurez à apporter en plus à ladite cible. Un catalogue plus riche ? Un positionnement plus spécifique ? (Niche). Démarquez-vous !

Quatrième phase : Pour quels outils opter ?

Diverses solutions existent, en vue de créer son site de commerce électronique. En fonction de votre temps et budget, vous pouvez réaliser vous-même votre site, comme faire appel à un prestataire extérieur de qualité. (Agence). Plusieurs solutions de boutique en ligne existent, vous avez l’embarras du choix. En fonction de la nature de votre site, ainsi que vos objectifs, vos choix varieront.

Parmi ces solutions, nous pouvons compter :

  • OpenCart
  • Shopify
  • Prestashop
  • Wizishop
  • Wix
  • OpenCart
  • VirtueMart
  • WooCommerce
  • Magento
  • Oxatis

Cinquième phase :  Rédiger le contenu sémantique de votre site

Un site bien codé est un bon site. Un site agréable à voir est un très bon site. Un site dont le contenu est bien rédigé, en plus des points cités précédemment est un site frôlant la perfection. Chaque page de votre site de vente en ligne doit répondre à cette condition. Dédiez une page à la présentation de votre site, mettez-vous en valeur et informez vos internautes dans un langage agréable à lire, et vous aurez la garantie d’être perçu comme vous le souhaitez : Sérieux, professionnel, et transparent.

Mettez en place les CDV, et soyez bien clairs au niveau des prix et délais de livraison. N’oubliez pas que les marocains restent encore assez dubitatifs quant au sérieux des sites E-commerce. Prouvez-leur le contraire ! 

Mettre en place une partie « Blog » serait une bonne idée, du point de vue du référencement naturel.

Sixième phase : Mettre en place un catalogue produits

Point extrêmement important. Quand vous visitez une boutique physique, généralement tous les produits sont bien classés et répartis en fonction de leur nature. Vous devez faire de même dans votre boutique virtuelle, en organisant les références, en utilisant des images valorisantes, et en rédigeant des descriptions de qualité, vendeuses et agréables à lire. Celles-ci doivent également être optimisées pour le référencement naturel (SEO). Ne négligez surtout pas ce dernier point. Un produit sans fiche descriptive aura du mal à se vendre !

Septième phase : Touches finales (mais très importantes)

Vous voici avec un site tout beau, tout neuf ! Nos félicitations, mais vous devez encore faire face à quelques problématiques. Vous devrez définir le statut juridique de votre projet. Vous devrez également :

Choisir les moyens de paiement :  Un point central, qui aura un impact non négligeable sur la perception du client du sérieux de votre site. Pensez à sécuriser cet aspect, il en va de votre chiffre d’affaires. Rassurez vos clients, et, spécificité marocaine oblige, proposez le mode de livraison cash à la livraison. Il est globalement admis qu’une moyenne de trois modes de paiement est la norme.

Choisir les modes de livraison : Élément tout aussi central que les modes de paiement. Avoir de bons produits est bien, proposer des prix défiants toute concurrence l’est également. Mais cela n’aurait aucun intérêt si vous n’arrivez pas à les livrer dans les délais, ou en état irréprochable.

Pour quel mode de livraison opter ? Vous devez prendre en compte des éléments tels que la nature de vos produits, ainsi que le coût de celle-ci. En effet, si le coût de la livraison est trop élevé, vous perdrez probablement un chiffre non négligeable de votre chiffre d’affaires. Le client est roi, et il le sait. Il privilégiera très souvent la solution la moins onéreuse.

Septième phase : Promouvoir son site de vente en ligne

Vous avez créé votre site. Il est beau. Après mise en œuvre de stratégies destinées à amener des visiteurs sur votre site Web, les prospects sont là. À présent, il faut passer à la phase suivante : La conversion de ceux-ci en clients ! Pour ceci, il faut opter pour les bonnes actions Marketing.

Huitième phase : Mise en ligne du site Web Votre site est fin prêt. Il est en ligne, et réalise de belles performances. Cela ne veut pas pour autant dire que le travail est fini. Vous devez continuer sur votre lancée, et tâcher de faire de votre petit bijou LA référence de sa catégorie. Fidélisez vos clients, communiquez avec eux, travaillez votre référencement, et soyez présents sur les réseaux sociaux.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *