Liste des moyens de paiement en ligne pour l’e-commerce au Maroc

Trop souvent, quand le commerce électronique et la vente en ligne nous viennent à l’esprit, nous pensons directement au paiement par carte de crédit, qui certes, reste un classique du paiement en ligne, mais en réalité, il existe d’autres modes de paiement. En outre, une carte bancaire n’est pas toujours la meilleure (ou la seule) option pour votre site.

Ainsi, nous essaierons dans cet article de lever le voile, passer en revue les méthodes de paiement en vigueur aujourd’hui, et expliquer leurs fonctionnement, coût, avantages et inconvénients chacune.

Paiement par carte bancaire en ligne au Maroc

Très simple. Le client remplit son panier, est redirigé vers la page de paiement – pas très agréable dans l’ensemble – , mais sécurisée, pour entrer les détails de sa carte, effectuer le paiement, et le tour est joué.

Cependant, pour pouvoir accepter la carte bancaire sur votre site, elle doit passer par ce qu’on appelle une PSP et une CMI, avec une procédure un peu lourde. Il faut en moyenne 3 à 6 semaines entre l’administration et l’intégration technique. Les sociétés PSP marocaines sont MTC, AMANPAY, PAYZONE ET F-PAY.

Coût: 2% pour les cartes marocaines, 3,25% pour les cartes étrangères. Dans tous les cas, 0,5% va à PSP et le reste au CMI.

Avantages :

  • Simple pour le client, il n’a pas à se déplacer.
  • Un temps de traitement rapide. Les fonds collectés un ou deux jours après le paiement sont généralement reçus par virement du CMI.
  • Le paiement est effectué en temps réel.
  • La possibilité de réserver le montant et de déduire le client uniquement une fois que le service est fourni ou que les marchandises sont en stock.
  • Payez en premier (flux de trésorerie positif).
  • Très approprié pour la vente de services ou de biens qui ne nécessitent pas de livraison.

Inconvénients

  • Plus ou moins compliqué à mettre en place, techniquement et administrativement.
  • Le coût est un peu élevé.
  • Trop d’intermédiaires (PSP, CMI, Banque).
  • La bancarisation au Maroc reste encore très faible, le nombre de cartes bancaires en circulation aussi et le nombre de payeurs par carte l’est encore plus.
  • Problèmes techniques très récurrents.
  • Possibilité de fraude.

Le conseil : Il faut bien entendu proposer le paiement par carte bancaire sur son site, tôt ou tard. Mais cela ne doit absolument pas être un point contraignant pour démarrer votre business. Faites-vous payer par d’autres méthodes plus simples à mettre en place en attendant.

Paiement “À la livraison”

Le processus de paiement ici ne se fait pas “en ligne” mais c’est le mode de paiement préféré des internautes. Cela ne représente que des avantages pour l’acheteur mais peut être source d’inconvénients pour un commerçant.

Si vous proposez cette méthode à vos clients, soyez certains qu’elle sera la plus utilisée. Ce n’est pas bien grave, les avantages qu’elle offre aux acheteurs sont clairs, le fait que l’acheteur ne paie rien avant la réception et la vérification des marchandises étant le plus évident.

Vous pouvez configurer vous-même ce mode de paiement si vous livrez directement, ou vous rendre au service dit « contre remboursement » proposé par votre prestataire de livraison.

Coût: 0 dirhams si vous livrez directement, entre 30 et 70 + dirhams si vous passez par le prestataire.

Les avantages

  • Générer plus de demandes.
  • Il n’y a aucun coût / intermédiaire si vous livrez vous même.
  • Procédure administrative simple et aucun développement.
  • Il n’y a pas de problèmes techniques.
  • Il n’y a aucuns problèmes liés de fraude.

Les inconvénients :

  • Il ne peut pas être utilisé si vous vendez des services ou des biens qui ne nécessitent pas de livraison (offres, billetterie, jeux dématérialisés, etc.).
  • Les frais de logistique sont engagés sans garantie de paiement.
  • La risque de livrer le client alors qu’il n’est pas présent à son adresse, qu’il ne dispose pas de la somme requise, voire qu’il ait changé son avis, etc.
  • Coût élevé si vous passez par un prestataire.
  • Tous les risques liés à la sécurité et au transfert d’argent.

Conseil: utilisez le paiement à la livraison avec précaution. Les risques liés au transfert d’argent et les coûts logistiques en cas de défaut font de cette méthode, la moins sûre et la plus coûteuse à long terme.

Remarque: Cette méthode est utilisée par les « grands » sites Web comme JUMIA et HMALL car ils disposent des procédures et des ressources nécessaires, par exemple, pour confirmer toutes les commandes avec les clients par téléphone avant la livraison. De plus, la taille leur permet de surmonter les pertes liées à des situations problématiques.

Paiement en Espèce “en ligne”

Cela peut ne pas sembler très logique, mais l’argent liquide ou en ligne est disponible. C’est très simple, car le client met en place son propre panier sur votre site comme d’habitude et reçoit lors du paiement un code unique qui lui permet de régler ses achats aux points de paiement physiques partout au Maroc. Vous êtes averti dès que le client remet l’argent à l’agent.

Les deux réseaux de points de paiement en ligne sont Tassehilat, qui appartient à M2T (il s’agit également de PSP AmanPay), et le réseau Binga, qui fournit ce service en partenariat avec Wafacash.

Coût: 2% du montant de la transaction si vous passez par Tassehilat, et 2,5% à 5,5% selon le montant si vous passez par Binga. Vous pouvez obtenir de meilleures offres selon le volume.

Les pours

  • Très facile à mettre en place.
  • Très large réseau de points. Plus de 1600 points de Tassihelat et plus de 1000 Binga.
  • Peu d’intermédiaires, une procédure très simple et de rares problèmes techniques.
  • Très adapté aux clients non bancaires ou qui ne souhaitent pas utiliser leur carte bancaire en ligne.
  • Il vous permet d’être payé avant de livrer et donc éviter les risques du paiement à la livraison.
  • Le prestataire gère tous les risques liés à l’argent liquide et à sa manipulation, vous recevez simplement un virement avec tout ce qui a été collecté pour vous sur une base régulière.

Aucun problème de fraude.

Les contres

  • La réception effective des fonds prend généralement beaucoup plus de temps qu’un paiement par carte ou un virement bancaire.
  • Le client doit se déplacer pour régler ses achats au point de paiement le plus proche de son domicile.

Conseil : utilisez ce moyen de paiement si vous souhaitez que votre site se lance le plus rapidement possible sans attendre. Vous préférerez également ce mode de paiement si vos clients ne sont pas des bancarisés ou vivent dans des régions éloignées.

Paiement via PayPal

L’avantage de PayPal est que vous créez un compte en ligne, vous le liez à votre carte ou à votre compte bancaire et vous pouvez également recevoir rapidement des paiements du monde entier.

Coût: trop cher. 3,9% du montant de la transaction, plus des frais fixes pour chaque transaction et des frais supplémentaires si vous faites certaines options.

Les pours

  • Très facile à mettre en place, quasi-instantané !
  • Des millions d’utilisateurs de par le monde.
  • Pas de problèmes liés à la fraude.

Les contres

  • Coût élevé.

Paiement par virement, chèque ou versement

Ces moyens de paiement dits classiques sont également utilisables bien sûr, ils sont très peu coûteux mais avec des délais de traitement, en général ils ne sont pas très adaptés au commerce en ligne. Même si tout dépend de la nature de votre entreprise. Il faut noter ici qu’avec les services bancaires électroniques pour les banques et les applications mobiles, ces moyens de paiement deviennent plus rapides et plus faciles à utiliser, ce qu’il ne faut pas négliger.

En termes de fonctionnement, il n’y a pas grand-chose à dire, si vous avez un compte bancaire, vous disposez déjà de ces modes de paiement.

Coût: Ces opérations sont généralement soumises par votre banque.

Les pours

  • Coût imbattable.
  • L’opération est très bien établie.
  • Il n’y a aucun risque associé à la trésorerie.

Les contres

  • Délai de traitement, quelques jours avant que les fonds ne soient déjà sur votre compte bancaire.
  • Pas très adapté aux entreprises car le paiement doit être effectué en temps réel.
  • Le client doit se rendre dans l’une des agences de sa banque, sauf si le chèque est présent, ou s’il passe par ses services de banque électronique pour le virement.
  • La fraude en cas de chèque est toujours possible.

Le conseil : On a souvent tendance à négliger ces modes de paiement, même si les avantages, la simplicité et le coût qu’ils offrent sont très intéressants, notamment lors du démarrage d’un projet. En revanche, si vous avez un grand volume de transactions ou des produits à faible coût, la logistique pour traiter ces paiements peut rapidement devenir ingérable.

Paiement par transfert d’argent

Ce n’est pas vraiment un moyen de paiement, mais il est largement utilisé par certains commerçants, en particulier les entreprises « traditionnelles » ou très petites. Tout le monde sait comment cela fonctionne, le client vous envoie ses paiements via un réseau de transfert d’argent comme WESTERN UNION ou MONEYGRAM ou autre, et vous recevez l’argent au point le plus proche.

Coût: Très élevé, généralement entre 40 et 50 dirhams par transfert.

Les plus

  • Moyen très sûr.
  • Traitement immédiat
  • Il n’y a pas de procédure technique ni de configuration

Les moins

  • Vous devez se déplacer pour récupérer votre argent.
  • L’acheteur doit se déplacer aussi.
  • Le coût.

Astuce: utilisez cette méthode uniquement si vous disposez d’une marge pour couvrir le coût de la transaction, et surtout si votre volume de paiements est faible.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *