Combien coûte la création d’un site e-commerce au Maroc ?

Inexorablement, le Maroc, ainsi que les marocains se dirigent vers l’E-commerce. En effet, pour quelqu’un ayant mis en place un projet, et qui souhaite gagner en visibilité, ainsi qu’en chiffre d’affaire à moindre coût, la présence sur le web est toute tracée, de par la couverture personnalisée et précise des potentiels clients qu’elle permet. En effet, si vous le faites correctement, être présent sur le Web permet de toucher avec une précision chirurgicale le profil qui serait le plus à même d’être intéressé par ce que vous avez à proposer.

Suite à cela, Il est donc tout à fait logique que toute personne désirant se lancer, et développer un site de commerce en ligne (lien vers : Comment créer un site E-commerce), se pose la fameuse question : Combien coûte la création d’un site de vente en ligne au Maroc ?

La réponse varie, tout comme les chiffres. Il faut savoir que le prix peut aller du simple ou double, en fonction de divers facteurs et choix. Nous tenterons de vous les exposer dans cet article.

En règle générale, les agences Web reçoivent des demandes de création de sites par des clients généralement peu connaisseurs, et nous pouvant, par conséquent, estimer de manière sûre le coup que leur démarche leur coûterait. Ceci est compréhensible, dans la mesure où nombre de paramètres entrent en compte lors de la détermination du coût. Paramètres tels que la nature du site que vous désirez mettre en place. Un site vitrine, peu évolutif, ne demandera pas l’investissement, ainsi que la charge de travail qu’un site plus dynamique, plus travaillé, et proposant diverses fonctionnalités plus ou moins avancées.

C’est ce que vous souhaitez inclure et proposer dans votre site qui aura le plus d’impact sur le coût du développement de votre site de shopping en ligne.

Quel CMS choisir pour votre site e-commerce au Maroc ?

En vue de créer son site de commerce électronique, diverses solutions existent (lien vers : Comment créer un site E-commerce au Maroc). Ce n’est pas le choix qui manque ; en fonction de votre temps, budget, nature de votre site, vos objectifs, ou les fonctionnalités que vous désireriez proposer, vous pourrez opter pour un outil en particulier.

D’un côté, vous pouvez faire le choix d’un site-sur-mesure. C’est un choix que peu de gens choisissent, chronophage, et coûteux. En contrepartie, cependant, vous aurez un site personnalisé, comme vous le souhaitez, flexible si vous désirez le modifier, et ne disposant que des fonctionnalités que vous voudrez avoir, contrairement aux CMS, qui parfois proposent nombre d’ajouts plus ou moins superflus. C’est un choix qui doit être murement réfléchi, en fonction de ce que vous souhaitez faire. En règle générale, opter pour un CMS suffit.

D’un autre côté, les CMS, pour Content Management System, sont des solutions dites « clés en main », vous permettant de créer votre site de vente en ligne sans véritables connaissances en développement informatique. Au Maroc, les plus populaires parmi ceux-ci restent 

Deux solutions très souvent utilisées au Maroc :

WordPress: Le Saint WordPress. L’un des CMS les plus connus au monde. Il doit sa popularité à son extrême simplicité d’utilisation. Facilement configurable, on y prend rapidement ses marques. L’un des points le rendant si utilisé est également le fait qu’il ne soit absolument pas nécessaire d’avoir des notions en développement Web ou en graphisme pour l’utiliser. L’interface, user friendly, permet d’inclure des images, textes, entre autres, de manière intuitive.

Et l’E-commerce dans tout cela ? Autre fonctionnalité de WordPress : Les plugins. En l’occurrence, vu que l’on parle de commerce électronique, WooCommerce.

Couplée à WordPress, cette petite merveille permet, par exemple, au lieu de recréer tout un site dédié au shopping en ligne, d’en convertir un déjà existant en y ajoutant une boutique en ligne. Le plugin propose également diverses templates graphiques.

WooCommerce profite également de l’ergonomie procurée par WordPress pour proposer une expérience peu onéreuse, grâce notamment à sa facilité d’utilisation, qui permet d’alléger les charges liées au facteur humain. Comme dit un peu plus haut, peu de compétences en développement sont en effet requises avec cet outil. Toutefois, le revers de médaille de cette solution réside dans la difficulté de résoudre les problèmes et contretemps, due au manque d’options dites « techniques ».

Prestashop : Un CMS français également très plébiscité. Accessible aux débutants grâce à une interface simple et intuitive, il dispose nativement des fonctionnalités nécessaires pour lancer une boutique en ligne. Facile d’approche, son interface (traduite dans plus de soixante langues), se maîtrise rapidement. Il permet également de disposer d’un front office (boutique) et d’un back-office (administration, où l’on peut ajouter, retirer, modifier sa boutique en ligne). Il est à noter qu’il est également adapté aux mobiles. Plusieurs modules peuvent également être intégrés, pour ajouter de nouvelles fonctionnalités. Enfin, il permet de suivre en temps réel la variation d’éléments tels que les paniers, commandes…

Le design

Le design peut devenir l’une des phases les plus coûteuses dans le cadre d’un projet de création d’un site de vente en ligne. S’il est possible de se baser sur des modèles de design prédéfinis, et templates, solution bien mon onéreuse, il est aussi possible d’opter pour une solution totalement personnalisée, qui demandera plus de travail de qualité. Attention cependant, de cette manière, les coûts explosent.

En plus de ces contraintes, il faut prévoir la conception, en plus d’une version Desktop (version ordinateur) de votre design, les versions AMP (mobile) et tablette.

Enfin, il faut pouvoir, en fonction des cas, prévoir l’intégration dudit design. Cette tâche est plus ou moins complexe en fonction du design, ainsi que les fonctionnalités prévues.

Les modules E-commerce

Lorsque vous opterez pour le commerce en ligne, des variables seront indispensables : Les moyens de paiement en ligne, ainsi que la livraison. Pour cela, vous aurez besoin des modules requis.

En règle générale, les paiements les plus courants sont pris en charge par un module standard, mais si ce n’est pas le cas, il faudrait le développer, ce qui nécessitera des charges en plus. Pensez à vérifier que le CMS pour lequel vous opterez dispose des modules de paiement que vous souhaitez proposer.

Même observation concernant la livraison (gestion des frais de port) et aux taxes.

Le contenu

Chaque page de votre site de vente en ligne doit être rédigée. Dédiez une page à la présentation de votre site, mettez-vous en valeur et informez vos internautes dans un langage agréable à lire, et vous aurez la garantie d’être perçu comme vous le souhaitez : Sérieux, professionnel, et transparent.

Parfois, il peut être intéressant d’opter pour un site multi langages, c’est même recommandé, mais il faut prévoir les charges qui vont avec. Traduction du contenu des fiches produits, leurs descriptions… Plus vous en disposerez, et plus le coût augmentera.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.